jeudi 14 janvier 2010

GUIDE DU CANDIDAT A L'IPJ


La promotion 2008 de chance au concours a réalisé un mini-guide du candidat à l'oral de l'IPJ. Guide du candidat Vous aurez droit aux mêmes conseils rabâchés sur tous les blogs et livres parlant des concours mais en bonus, les élèves ont réussis à obtenir les grilles et conseils de notation du jury. Ainsi, on apprend que le jury est censé noter les aptitudes "communicatives" du candidat, sa personnalité, son comportement durant l'entretien et la validité de son projet professionel. Chaque thème est sous-développé en plusieurs points précis. Les professionnels doivent par exemple juger de l'honneteté intellectuelle du candidat. Bon courage !

Une liste de questions types a aussi été ajoutée au guide.
"Pourquoi voulez-vous devenir journaliste ?
Avez-vous déjà effectué des stages en entreprise ?
Pouvez-vous nous dire ce que ces stages vous ont apporté ?
Comment vous êtes-vous renseigné sur le métier ?
Quelle fonction aimeriez-vous occuper dans dix ans ?
De nombreux journalistes intègrent la profession sans être passés par une école. Pourquoi choisissez-vous d'entamer une formation journalistique ?
Quels sont, parmi les personnalités des médias, celles qui constituent pour vous des références ? Pourquoi ?
Quelles sont vos activités associatives (sociales, caritatives, sportives, etc.) ?
Quels sont vos principaux centres d'intérêts dans la vie ?
Avez-vous voyagé ? Si oui, comment et pourquoi ?
Dîtes-nous quel livre et quel film vous ont le plus marqué ces derniers temps ? "

Liste loin d'être exhaustive donc. Des conseils sur la teneur générale des questions recommandent: "Les membres du jury sont invités à s'astreindre à des questions courtes, synthétiques, centrées sur le candidat ;
Il convient de ne pas tester le candidat sur des connaissances encyclopédiques ni sur sa connaissance de l’actualité, ceci ayant déjà été évalué lors des précédentes épreuves
De même les questions personnelles sur la situation familiale, les convictions politiques ou religieuses doivent être évitées.
Enfin, il n’est pas utile d’évoquer la question du choix du candidat en cas d'admission multiple (ESJ, CUEJ, CFJ …). La réponse est généralement polie et diplomatique."

Je ne sais pas concernant l'IPJ, mais qu'est ce que j'ai entendu des débats entre apprentis journalistes sur la réponse à apporter à cette dernière question. Si vous dîtes la vérité et que par malheur il ne s'agit pas de l'école dont vous passez le concours, vous ferez mauvaise impression. C'est psychologique, quelque soit votre raisonnement il sonnera faux pour le jury. Une autre école est plus réputée: ce n'est pas la réputation qui compte ! Une autre est moins chère: il y a des bourses ! Une autre propose des cours qui vous plaisent plus: Chaque école organise ses cours en pensant qu'ils sont les meilleurs pour une formation journalistique. Bref, mieux vaut feinter en mettant en avant toutes les qualités de l'école où vous passer le concours. Ainsi vous montrerez votre connaissance sur la formation dispensée. Mais alors, vous perderez votre point d'honneteté intellectuelle !! J'ai peut être la solution finalement, basée sur le principe: je ne peux pas dire qui est la meilleure, elles sont différentes. Et procéder à une comparaison des avantages de chaque école, ainsi vous montrerez votre connaissance de toutes les écoles ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire