vendredi 19 avril 2013

Quelques infos et conseils pour les aspirants journalistes...

Voici les conseils d'orientation du site réussir ma vie. Je les ai trouvé plutôt futés ! 
  1. Assurez-vous une bonne formation qui vous offre à la fois une solide culture générale et d'autres débouchés que le journalisme : science po (qui a d'ailleurs sa propre école de journalisme), mais aussi une école de commerce voire d'ingénieur (bonne carte pour le journalisme scientifique), une école de management ou une spécialisation universitaire en finances, une formation aux technique s de communication... Méfiez-vous des études de lettres ou de langues à la fac aux débouchés restreints, sauf si vous envisagez éventuellement l'enseignement.
  2. Si vous pensez avoir vraiment la vocation, dès le lycée et durant toutes vos études, multipliez les stages, les collaborations et les piges dans les médias les plus divers (sauf si vous visez déjà une spécialité précise) : votre quotidien ou votre hebdo régional, un magazine spécialisé, une radio locale... Collaborez aux médias étudiants, aux journaux lycéens, créez votre blog... Vous vous faites ainsi la main, vous acquérez de l'expérience et surtout vous pouvez commencer à nouer des contacts dans les médias. Vous pouvez aussi tester votre "talent" et votre motivation pour le métier. Après un bon contact (par exemple un stage), ne vous faites pas oublier mais donnez régulièrement de vos nouvelles. Proposez des sujets, des piges. Les embauches se faisant rarement par la voie classique (CV et DRH), beaucoup décrochent un poste simplement parce qu'ils sont là au bon moment.
  3. Si vous voulez faire une école de journalisme, privilégiez les formations les plus professionnelles : vu les difficultés d'insertion, l'école doit non seulement vous permettre de réaliser de nombreux travaux pratiques (journaux-écoles, reportages) et avoir l'équipement suffisant pour cela, mais aussi vous fournir des stages, des piges et si possible un stage de fin d'étude d'au moins trois mois (durée nécessaire à l'obtention de la carte de presse). Traditionnellement, les écoles les plus anciennes et les plus cotées (CFJ, ESJ de Lille) fournissaient le stage de fin d'études qui pouvait déboucher sur une embauche.
  4. Foncez sur les cursus en alternance. Plusieurs écoles de journalisme reconnues par la profession (CFJ, ESJ, IPJ, le CUEJ, l'IJBA le master pro de science po) proposent maintenant de faire les deux ans d'étude en alternant cours à l'école et travail dans une rédaction. C'est une excellente formule pour apprendre un métier pour lequel les acquis théoriques sont finalement assez minces et la pratique capitale. De plus, l'apprentissage vous permet de mettre un solide pied dans une rédaction et si vous savez vous y faire apprécier, vous avez semble-t-il de grandes chances d'obtenir un CDI (7 apprentis journalistes sur 10 recevraient une proposition). Seul hic : c'est à vous de décrocher votre contrat, mais mieux vaut galérer avant de choisir cette voie qu'après deux ans d'école privée.
  5. Méfiez-vous des organismes privés qui vous proposent des préparations onéreuses aux concours d'entrée dans les écoles de journalisme. Même si le nombre de candidats toujours croissant a rendu ces concours de plus en plus sélectifs, une bonne culture générale, une aisance à l'écrit et un suivi régulier de l'actualité, ainsi qu'une connaissance des médias peuvent suffire pour passer la barre. Consultez bien sûr le site de chaque école pour avoir les programmes des concours. La télépréparation de l'ESJ Lille semble assez bonne quoique chère (400 euros). A noter pour les boursiers une préparation gratuite au concours du CFJ proposée par l'Association des anciens élèves.
  6. Dans tous les cas (école ou pas, formation reconnue ou pas), bâtissez un projet professionnel cohérent et réaliste fonde sur vos points forts. Exemple : si vous aimez les sciences, vous pouvez choisir des études après-bac scientifiques, piger pour des revues spécialisées et faire le cursus spécialisé "journaliste scientifique" de l'ESJ. Attention : ne rêvez pas des rubriques cinéma, politique étrangère, ou reportages de grands médias si vous n'avez pas d'atouts particuliers dans votre jeu... Par contre si vous êtes bilingue, voire trilingue avec un cursus étudiant international, vous pouvez envisager une carrière en agence de presse qui peut vous ouvrir des postes à l'étranger, etc.
  7. Pensez aux prix et aux concours organisés par plusieurs grands médias pour de jeunes journalistes avec souvent un CDD ou un CDI à la clé pour le gagnant. Exemples : le prix CNN/CFJ du meileur blog, le prix Académie Prisma du groupe Prisma Presse (presse magazine), le prix des Jeunes Journalistes du groupe Bayard Presse, la bourse Lauga-Delmas d'Europe 1, etc.
Pour lire l'article en entier c'est par ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire